tropique

1. tropique [ trɔpik ] n. m. et adj.
• 1377; lat. tropicus, gr. tropikos
I N. m.
1 Chacun des deux petits cercles de la sphère terrestre, parallèles à l'équateur dont ils sont distants de 23o27' et qui correspondent au passage du Soleil au zénith, à chacun des solstices. Tropique du Cancer (hémisphère Nord), du Capricorne (Sud). Région située entre les tropiques ( équatorial, intertropical, subtropical) , caractérisée par la faible inclinaison des rayons solaires (zone torride). Franchir, passer le tropique. Baptême du tropique.
2Le tropique (vx), les tropiques (mod.) :la région intertropicale. Sous les tropiques. Le soleil des tropiques. « des tropiques de rêve [...] des grèves de sable fin, bordées de cocotiers » (Lévi-Strauss).
II Adj. (1691 an tropique) Didact. Année tropique : intervalle moyen de deux retours consécutifs du Soleil à l'équinoxe de printemps. tropique 2. tropique [ trɔpik ] adj.
• 1531; lat. tropicus, de tropus « trope »
Rhét. Relatif au trope.

tropique adjectif (bas latin tropicus, du grec tropikos, de tropos, tour) Année tropique, intervalle de temps qui s'écoule entre deux passages du Soleil au point vernal. ● tropique (expressions) adjectif (bas latin tropicus, du grec tropikos, de tropos, tour) Année tropique, intervalle de temps qui s'écoule entre deux passages du Soleil au point vernal. ● tropique nom masculin Chacun des deux parallèles de la sphère céleste, de déclinaisons (légèrement variables) + et − 23° 26′, passant par les points solsticiaux. Chacun des deux parallèles terrestres de latitudes + et − 23° 26′, qui délimitent la zone dans laquelle il arrive que le Soleil passe au zénith au cours de l'année. ● tropique adjectif (de trope) Qui concerne les tropes. ● tropique (expressions) nom masculin Tropique du Cancer, celui des deux tropiques situé dans l'hémisphère Nord, par opposition à tropique du Capricorne, situé dans l'hémisphère Sud.

tropique
n. m. et adj. ASTRO
d1./d n. m. Chacun des deux cercles imaginaires parallèles à l'équateur, situés de part et d'autre de celui-ci à la latitude de 230 27' (angle d'inclinaison de l'écliptique sur l'équateur). Tropique du Cancer, dans l'hémisphère Nord. Tropique du Capricorne, dans l'hémisphère Sud.
|| Cour. Les tropiques: la région comprise entre les deux tropiques.
d2./d adj. Année tropique: durée séparant deux passages consécutifs du Soleil à l'équinoxe de printemps. L'année tropique est légèrement inférieure à l'année sidérale, à cause de la précession des équinoxes.

I.
⇒TROPIQUE1, subst. masc. et adj.
I. — Subst. masc.
A. — GÉOGRAPHIE
1. Chacun des deux parallèles terrestres de latitude + et - 23°C 27', qui limitent la zone dans laquelle le soleil passe deux fois par an au zénith. Sous les tropiques; franchir, passer le tropique; passer sous le tropique. C'est entre les tropiques que se trouvent les plus grands quadrupèdes, les plus grands reptiles, les plus grands oiseaux, les plus grands fleuves, les plus hautes montagnes (CHATEAUBR., Génie, t. 1, 1803, p. 248). C'est entre les tropiques ou près des régions boréales que les hommes, jusqu'au cœur du monde moderne, ont conservé à peu près intact l'esprit des plus lointains ancêtres (FAURE, Hist. art, 1912, p. 228).
Tropique du Cancer, tropique du Capricorne. Le tropique du Cancer est dans l'hémisphère nord et le tropique du Capricorne dans l'hémisphère sud (Astron. 1980). V. cancer1 B ex. de Baudry des Lozières.
MAR., MŒURS ET COUTUMES. Baptême du/des Tropique(s). Fête burlesque analogue au baptême de la ligne à laquelle sont soumis les passagers ou les marins passant pour la première fois les Tropiques. (Dict. XIXe et XXe s.).
En appos. avec valeur d'adj. Bonhomme, homme tropique. Matelot déguisé de manière burlesque qui fait subir des brimades aux matelots passant pour la première fois les tropiques, leur faisant ainsi recevoir le baptême de la ligne. Quand on passe la Ligne, il faut se résoudre à recevoir le baptême: même cérémonie sous le Tropique, même cérémonie sur le banc de Terre-Neuve, et quel que soit le lieu, le chef de la mascarade est toujours le bonhomme Tropique. Tropique et hydropique sont synonymes pour les matelots: le bonhomme Tropique a donc une bedaine énorme; il est vêtu, lors même qu'il est sous son tropique, de toutes les peaux de mouton et de toutes les jaquettes fourrées de l'équipage (CHATEAUBR., Mém., t. 1, 1848, p. 266).
2. P. méton. Le tropique (vx) ou les tropiques. La zone intertropicale, région la plus chaude de la terre. Désormais nous voguions à l'aise vers la ligne, sur cette mer des Tropiques, sur laquelle nous avions plus de trois mille lieues à parcourir (LAS CASES, Mémor. Ste-Hélène, t. 2, 1823, p. 522). Heureux les pays du Nord auxquels les saisons composent, l'été, une légende de neige, l'hiver une légende de soleil, tristes tropiques où dans l'étuve rien ne change beaucoup (SAINT-EXUP., Terre hommes, 1939, p. 201).
ORNITH. Oiseau du/des tropique(s). Oiseau du genre phaéton. J'avais ouï dire (...) que les oiseaux du tropique annonçaient l'arrivée des vaisseaux d'Europe en les devançant de fort loin et en venant aborder avant eux (BERN. DE ST-P., Harm. nat., 1814, p. 161).
PATHOL. Maladie des tropiques. Fièvre jaune. (Dict. XIXe et XXe s.).
B. — ASTRON. Tropique céleste. ,,Petit cercle de la sphère céleste correspondant à une latitude de 23 27', positive (tropique du Cancer) ou négative (tropique du Capricorne)`` (UV.-CHAPMAN 1956).
II. — Adjectif
A. — ASTRONOMIE
Année tropique. Intervalle de temps qui s'écoule entre deux passages successifs du Soleil à l'équinoxe de printemps. Une réunion d'astronomes espagnols, convoqués par Alphonse X de Castille, fixa à 365 jours 5 heures 49 minutes 12 secondes la durée de l'année tropique (CHAUVE-BERTRAND, Question calendrier, 1920, p. 80).
Révolution tropique (d'une planète, d'un satellite). Intervalle de temps séparant deux passages d'une planète ou d'un satellite à l'un des points d'intersection des plans de l'équateur et de l'orbite de cet astre. La révolution tropique de la lune (...) est (...) l'intervalle de temps nécessaire pour que l'ascension droite de la lune augmente de 24 h. Elle est un peu plus courte que la révolution sidérale, de 7 s environ (DANJON, Cosmogr., 1948, p. 210).
B. — BOT. Plantes tropiques. Plantes dont les fleurs s'ouvrent le matin et se ferment le soir. (Dict. XIXe et XXe s.).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. Subst. 1. a) 1377 astron. (ORESME, Ciel et monde, éd. A. D. Menut, f° 81b: la partie du ciel en laquelle cuerent les planetes entre les .II. tropiques); 1532 (RABELAIS, Pantagruel, éd. V.-L. Saulnier, chap. 2, p. 18: entre les deux tropicques de la sphère du Soleil); 1876 tropiques célestes (Lar. 19e); b) ) 1532 géogr. (A. FABRE, trad. P. MARTYR D'ANGHIERA, Extraict ou Recueil des Isles nouvellement trouvees en la grand mer Oceane, f° 125 r°: le tropicque de cancer [...] le tropicque); 1562 (A. DU PINET, L'Hist. du Monde de C. Pline Second, l. II, chap. 70, t. 1, p. 81: le Tropique du Capricorne); ) 1546 passer les tropiques (RABELAIS, Tiers-livre, éd. M. A. Screech, chap. 51, p. 346: passer les deux Tropicques); 1678 baptême du tropique (GUILLET, 3e part.: baptesme du Tropique); 1784 bonhomme tropique (Corresp. litt. secrète, n° 47, 17 nov., p. 8 ds Fr. mod. t. 37, p. 123: le Bon-homme Tropique); 2. 1765 « région des tropiques » (Encyclop.: habitans du tropique du cancer); 1765 oiseau de tropique (ibid., t. 11, p. 748a, s.v. paille en cul); 1765 oiseau du tropique (ibid., s.v. tropique); 1845 maladie des tropiques (BESCH.). B. Adj. 1. 1691 an tropique (OZANAM); 1746 année tropique (LE MONNIER, Institutions astronomiques, chap. 29, p. 601); 1776 révolution tropique (du soleil) (Encyclop. Suppl. t. 1, p. 447a); 1904 astrol. signes tropiques (Nouv. Lar. ill.); 2. 1783 bot. fleurs tropiques (BULLIARD Bot., p. 84). Empr. au b. lat. tropicus « tropical, de tropique »; subst. « tropique », et celui-ci au gr. « qui concerne le changement (particulièrement, le changement de saison) » (s. ent. ) « cercle du tropique », dér. de « tour; révolution du soleil (amenant de l'été à l'hiver) ». Fréq. abs. littér.:298. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 622, b) 563; XXe s.: a) 212, b) 306. Bbg. BALDINGER (K.). Zum Übergang von der lat. zur frz. Fachterminologie im 14. Jahrht. Z. rom. Philol. 1975, t. 91, p. 489. — QUEM. DDL t. 21 (s.v. révolution tropique).
II.
⇒TROPIQUE2, adj.
LING. Relatif au(x) trope(s). Ces signes sont évidemment du nombre de ceux que les anciens ont appelé hiéroglyphes symboliques, tropiques et énigmatiques (CHAMPOLLION, Précis du système hiéroglyphique des anciens Égyptiens, 1824, p. 283 ds QUEM. DDL t. 13).
Prononc.:[]. Étymol. et Hist. Ca 1375 rhét. « relatif au trope, à la figure de rhétorique » (RAOUL DE PRESLES, trad. Cité de Dieu, l. XVI, chap. 21, ms. Paris BN fr. 171 [ca 1380], f° 156 v°: loccucion [...] tropique cest adire figuree); rare av. le XVIIIe s. 1742 (Bibl. Britannique, XX, 8 ds Fonds BARBIER: la seconde espèce [d'écriture des Égyptiens] étoit la Symbolique, qui étoit aussi de deux sortes [...] tropique [...] allégorique). Empr. au b. lat. tropicus « figuré, métaphorique », et celui-ci au gr. « de la nature des tropes, figuré », dér. de (trope).

1. tropique [tʀɔpik] n. m. et adj.
ÉTYM. 1377; lat. tropicus, grec tropikos, de tropos « tour », parce que « quand le soleil est… arrivé à chacun, il s'en retourne vers l'équinoxial (l'équateur) », J. Devaux (XVIe), in Littré.
———
I N. m.
1 Géogr. et cour. Chacun des deux petits cercles de la sphère terrestre, parallèles à l'équateur ( Parallèle) dont ils sont distants de 23° 27′; (angle de l'équateur sur l'écliptique, déclinaison maximale du soleil) et qui correspondent au passage du Soleil au zénith, à chacun des solstices. || Le tropique du Cancer (hémisphère nord), le tropique du Capricorne (sud). || Région située entre les tropiques ( Équatorial, intertropical, subtropical), caractérisée par la faible inclinaison des rayons solaires (zone torride). → Phaéton, cit. 4. || L'alizé (cit. 1) souffle entre les tropiques.Franchir, passer le tropique. || Baptême du tropique, analogue au baptême de la ligne.
1 Deux types extrêmes (de climats intertropicaux) peuvent être prévus (…) Le premier devra être réalisé au voisinage de l'équateur (…) Le second (…) au voisinage du tropique, où les deux passages du Soleil au zénith sont très rapprochés et donnent normalement une courte période de pluies; la variation de la température y sera plus sensible.
E. De Martonne, Traité de géographie physique, t. I, p. 234.
1.1 Le Soleil arrivait sur le tropique du Capricorne et donnait les plus longs jours de l'année.
J. Verne, l'Île mystérieuse, t. II, p. 670.
Astron. || Tropique céleste : petit cercle de la sphère céleste dont la déclinaison est la même que celle des tropiques terrestres.
2 (Mil. XVIIIe). Cour. || Le tropique (vx), ou (mod.) les tropiques : la région intertropicale. || L'oiseau du tropique : le phaéton (→ Paille, cit. 16).Sous les tropiques. || Le soleil des tropiques (→ Nonchalance, cit. 7). || « L'azur phosphorescent (cit. 1) de la mer des tropiques. » || Maladie des tropiques, la fièvre jaune.
2 Le rivage entre Rio et Santos propose encore des tropiques de rêve (…) des grèves de sable fin, bordées de cocotiers ou de forêts humides débordantes d'orchidées, viennent buter contre les parois de grès ou de basalte qui en interdisent l'accès, sauf de la mer.
Cl. Lévi-Strauss, Tristes tropiques, X, « Le passage du tropique », p. 83.
———
II Adj.
1 (1691, an tropique; 1751, Encyclopédie). Didact. || Année tropique (ainsi appelée « parce qu'anciennement on l'avait conclue du retour du Soleil à un même tropique » [Delambre]) : intervalle moyen de deux retours consécutifs du Soleil à l'équinoxe de printemps.
3 L'année tropique, qui règle le retour des saisons (…) dure 365,242 2 j. (…) Comme on peut s'en assurer, l'année tropique est plus courte que l'année sidérale, l'écart étant dû à la précession qui fait mouvoir la ligne des équinoxes dans l'écliptique (…) La durée de l'année tropique est assez bien connue (…) pour qu'on ait pu la substituer récemment au jour solaire comme étalon physique de temps.
A. Danjon, Mouvements de la terre, in Encycl. Pl., La Terre, p. 45.
2 (1797). Vx. || Plante, fleur tropique, qui s'épanouit au lever du soleil et se ferme à son coucher.
DÉR. Tropical.
————————
2. tropique [tʀɔpik] adj.
ÉTYM. 1531; lat. tropicus, de tropus « trope ».
Didact. Relatif au trope, à la figure de rhétorique.
0 (…) les hiéroglyphes « tropiques » (…) qui utilisent une circonstance remarquable (puisque Dieu est tout-puissant, il sait tout, et il peut surveiller les hommes : on le représentera par un œil).
Michel Foucault, les Mots et les Choses, I, IV, 6, p. 127.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • tropique — TROPIQUE. s. m. l Un des petits cercles de la Sphere celeste, qu on a inventé, pour marquer jusqu à quel point le Soleil s esloigne de l Equateur. Il y a deux tropiques également distants de l Equateur. le tropique du Cancre, & le tropique du… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • tropique — (tro pi k ) s. m. 1°   Terme d astronomie. Parallèle terrestre correspondant à la latitude de 23° 28 (inclinaison de l équateur sur l écliptique) qui sépare la zone torride des zones tempérées. En tous les points d un tropique le soleil passe une …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Tropique — Les tropiques sont deux lignes imaginaires du globe terrestre, parallèles à l équateur, dont elles sont séparées de part et d autre de 23° 26 de latitude : le tropique du Cancer au Nord, et le tropique du Capricorne au Sud (les noms de… …   Wikipédia en Français

  • TROPIQUE — s. m. T. de Géogr. astronomique. Chacun des deux petits cercles de la sphère, parallèles à l équateur, qui passent par les points solsticiaux, c est à dire, par des points éloignés de l équateur de vingt trois degrés et demi environ, et entre… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • TROPIQUE — n. m. T. d’Astronomie Chacun des deux parallèles de la sphère céleste qui passent par les points solsticiaux. En termes de Géographie, il se dit de Chacun des deux parallèles de la sphère terrestre qui, dans l’hémisphère boréal et dans… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Tropique du cancer —  Cet article concerne le parallèle. Pour le roman, voir Tropique du Cancer (roman). Le tropique du Cancer est la ligne rouge Le t …   Wikipédia en Français

  • Tropique du Capricorne — Tropique du Capricorne, ligne rouge. Le tropique du Capricorne est l un des cinq parallèles principaux indiqués sur les cartes terrestres. Il s agit du parallèle de 23° 26 16 [1] …   Wikipédia en Français

  • Tropique du capricorne — Tropique du Capricorne, ligne rouge. Le tropique du Capricorne est l un des cinq parallèles principaux indiqués sur les cartes terrestres. Il s agit du parallèle de 23° 26 22 de latitude sud, la latitude la plus méridionale sur laquelle il est… …   Wikipédia en Français

  • Tropique du cancer (roman) — Tropique du Cancer [[Image:de Tropique du Cancer] Auteur Henry Miller Genre Pays d origine France Date de parution 1934 …   Wikipédia en Français

  • Tropique du Cancer — ● Tropique du Cancer celui des deux tropiques situé dans l hémisphère Nord, par opposition à tropique du Capricorne, situé dans l hémisphère Sud …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.